Accueil > Les mythes commençant par A > Le mythe de abraxas

Le mythe de Abraxas



L'Être suprême

Abraxas est le nom que l'hérétique Basilidès donne à l'Être suprême.


Des sortes de camées

Sous le nom d'Abraxas, on désigne aussi des camées de toute sorte, sur lesquels se trouvent des caractères mystiques ou cabalistiques, mais plus particulièrement ceux où l'on voit représentée une image ayant le corps d'un homme, la tête d'un coq et les pieds d'un dragon. Dans ses mains est un fouet, une couronne, ou un bouclier, portant l'inscription IAΩ et celle d'Abrasax (ou Abraxas). On portait ces pierres en guise d'amulettes ou talismans. Le mot IAΩ, le même que Jova (Dieu), devait protéger le possesseur.
En Asie, en Égypte et même en Espagne, on a trouvé un grand nombre de ces camées. Les trois premières lettres de ce mot correspondent aux initiales des trois mots hébreux qui signifient Père, Fils, et Saint-Esprit.


En complément :

Autres mythes :