Accueil > Les mythes commençant par A > Le mythe de acca larentia (ou laurentia ou larentina)

Le mythe de Acca Larentia (ou Laurentia ou Larentina)



Un divinité romaine

Selon les uns, Acca Larentia, après avoir eu un fils d'Hercule, se maria, du temps d'Ancus, avec un riche Toscan. Elle en hérita, et à sa mort, elle institua le peuple romain pour héritier.
Selon d'autres, elle fut la femme de Faustulus, gardien des troupeaux de Numitor, et elle sauva la vie à Romulus et à Rémus. La licence de ses mœurs (elle eut douze fils en dehors du mariage) la fit surnommer Lupa, mot qui signifie tout à la fois une louve et une femme de mœurs déréglées. De là cette fable qui donne à Romulus et à Rémus une louve pour nourrice. Ayant perdu un de ses fils, elle adopta à sa place Romulus, lequel, par reconnaissance, prit le nom de ses onze frères, qu'on appelait Arvales.
Acca fut mise au rang des divinités, et l'on célébrait annuellement, en son honneur, des fêtes nommées Laurentales (ou Larentinales).


Autres mythes :