Accueil > Les mythes commençant par A > Le mythe de agamède (ou agamédès)

Le mythe de Agamède (ou Agamédès)



La fille d'Augias

Agamède est la fille d'Augias, roi des Epéens. Selon Hygin, elle eut de Neptune trois fils, Bélus, Actor, et Dictys.


La fille de Macaria

Agamède est la fille de Macaria, dont la ville d'Agamède, dans l'île de Lesbos, tirait son nom.


Le fils de Stymphalus

Agamédès est le fils de Stymphalus. Il eut d'Épicaste deux fils, Cercyon et Trophonius. Selon d'autres, au contraire, il était fils d'Apollon et d'Épicaste, ou bien encore de Jupiter et de Jocaste, ou enfin d'Erginus d'Orchomène, et frère de Trophonius.
Il passait avec ce dernier pour l'architecte du temple d'Apollon à Delphes, et du bâtiment où était déposé le trésor de Hyrieus, roi de Hyria en Bœotie. Relativement à la construction de ce dernier édifice, Pausanias raconte qu'Agamédès et son frère avaient placé dans le mur extérieur une pierre qui s'enlevait aisément du dehors. Ils pénétraient ainsi jusqu'au trésor, qu'ils pillaient journellement. Hyrieus s'en aperçut, et comme il voyait que les serrures restaient intactes, il tendit aux voleurs des pièges, dans un desquels Agamédès fut pris. Alors, Trophonius, qui accompagnait son frère, lui coupa la tête, pour empêcher que, reconnaissant celui-ci, on ne le soupçonnât lui-même. En punition de ce crime, la terre engloutit Trophonius, au même endroit où s'éleva plus tard un temple dans lequel on invoquait et consultait Agamédès.
Plutarque et Pindare disent, au contraire, que les deux frères, après avoir construit le temple d'Apollon à Delphes, prièrent le dieu de les récompenser de leur travail. Apollon leur promit qu'ils recevraient une récompense sous sept jours, et il leur conseilla de jouir de la vie en attendant. Le septième jour étant arrivé, on les trouva morts.


Autres mythes :