Accueil > Les mythes commençant par A > Le mythe de anchise (ou anchisès)

Le mythe de Anchise (ou Anchisès)



Le fils de Capys

Anchise est le fils de Capys (ou d'Assaracus) et de Thémis. Il était le roi de Dardanus, près du mont Ida, et, suivant Homère, semblable aux immortels par sa beauté.
Il fut aimé de Vénus, qui, se donnant pour la fille d'Otreus, roi de Phrygie, s'offrit à lui sur le mont Ida, où il faisait paître ses troupeaux. La déesse, à la fin de leur entrevue, quitta son déguisement, et lui prédit la naissance ainsi que l'avenir d'Énée leur fils. En même temps, elle ordonna à Anchise de faire passer Énée pour le fils d'une nymphe, le menaçant de la foudre de Jupiter si jamais il osait divulguer la véritable origine de l'enfant. Mais un jour, étant ivre, Anchise mit en oubli la menace de Vénus. En conséquence, il fut, suivant les uns, tué par la foudre, ou, suivant d'autres, seulement paralysé, ou bien encore privé de la vue, grâce à Vénus, qui, touchée de pitié, avait en partie paré le coup.
Outre Enée, Anchise eut encore de Vénus un fils, Lyrus ou Lyrnus, selon Apollodore. Homère mentionne Hippodamie, l'aînée de ses filles.
Énée le sauva en l'emportant sur ses épaules, lors de la prise de Troie.
On montrait le tombeau d'Anchise en différents lieux: sur le mont Ida, en Arcadie, en Thrace, en Sicile. D'après Virgile, il mourut à Drépane en Sicile, avant le départ d'Énée pour Carthage, et fut enseveli sur le mont Éryx. Une chapelle lui fut élevée à Ségeste. Voici, d'après Homère, la généalogie d'Anchise: Jupiter, Dardanus, Érichthonius, Tros, Assaracus, Capys.


Le père d'Échépolus

Anchise est un Sicyonien. Il est le père d'Échépolus.


Auteur :

Autres mythes :