Accueil > Les mythes commençant par A > Le mythe de apanchomène

Le mythe de Apanchomène



Le surnom de Diane

Apanchomène signifie la pendue. A Condyles, près de Caphyes, en Arcadie, était un bois consacré à Diane. De jeunes garçons, en jouant, y trouvèrent une corde, qu'ils passèrent autour du cou de la statue de la déesse, disant qu'ils voulaient l'étranger. Les habitants de Caphyes, les ayant surpris, les lapidèrent. Mais à partir de ce jour, tous les enfants qui naquirent dans la ville vinrent avant le terme. Alors l'oracle ordonna, pour faire cesser le fléau, qu'on ensevelit les cadavres des enfants lapidés et qu'on portât chaque année sur leur tombe l'offrande funèbre.
Depuis ce temps Diane (Artémis Condyleatis) fut appelée à Caphyes Apanchomène.


Autres mythes :