Accueil > Les mythes commençant par A > Le mythe de ariadne (ou ariane)

Le mythe de Ariadne (ou Ariane)



La fille de Minos II

Ariadne est la fille de Minos II et de Pasiphaé ou de Crété. Elle donna à Thésée le fil à l'aide duquel il put sortir du labyrinthe, après avoir vaincu le Minotaure. Thésée l'enleva, puis la délaissa dans l'île de Naxos.
Selon les uns, Ariadne se précipita dans la mer, de désespoir, ou se pendit.
Suivant d'autres, elle épousa à Naxos le prêtre de Bacchus.
Enfin, suivant la plupart, Bacchus survint avec sa bruyante suite, et trouvant endormie la vierge délaissée (la Libéra, ou la Cora de Naxos), il s'éprit d'amour pour elle et l'épousa. Les dieux assistèrent aux noces. Ariadne reçut de Vénus et des Heures, ou de Bacchus même, en cadeau nuptial, une couronne, ouvrage de Vulcain. De cet hymen naquirent Ænopion, Évanthe et Staphylus. Après la mort d'Ariadne, le dieu l'enterra à Argos. Sa couronne fut placée parmi les astres, et on lui rendit même des honneurs divins.


Le culte d'Ariadne

Des fêtes, les Ariadnées, se célébraient à Naxos en son honneur. Les traditions locales sur Ariadne sont très diverses, et surtout elles diffèrent beaucoup des récits des poètes.
Par ailleurs, la fable de Bacchus et d'Ariadne a été souvent traitée par l'art antique, particulièrement sous forme de bas-reliefs.


Autres mythes :