Accueil > Les mythes commençant par A > Le mythe de ascagne (ou ascanios ou ascanius)

Le mythe de Ascagne (ou Ascanios ou Ascanius)



Le fils de Priam

Ascagne est le fils de Priam.


Un Phrygien

Ascagne est un Phrygien d'Ascania, allié des Troyens.


Le fils d'Hippotion

Ascagne est le fils d'Hippotion, allié des Troyens. Il commandait les guerriers venus de la Mysie.


Le fils d'Énée

Ascanius, nommé aussi Iulus est le fils d'Énée et de Creuse, ou, suivant d'autres, de Lavinie. Denys d'Halicarnasse raconte qu'après la chute de Troie, son père l'envoya avec une troupe de Phrygiens alliés chez les Dascylites qui l'avaient choisi pour roi. Mais bientôt il revint à Troie, où il régna après Énée. D'après cette tradition, Énée, quittant l'Italie, serait en effet retourné à Troie où il aurait pris le sceptre.
D'autres rapportent qu'il fonda avec Scamandrius, fils d'Hector, un royaume à Scepsis, où leur postérité régna longtemps. Suivant d'autres traditions, il accompagna son père en Italie ; mais il ne lui succéda pas immédiatement, parce qu'il était encore mineur quand Énée mourut. Parvenu à l'âge mûr, il céda la ville de Lavinium à sa mère et alla fonder Alba Longa, c'est-à-dire la longue et blanche ville. Il combattit avec succès les Étrusques. Selon Tite-Live, il eut Silvius pour fils et successeur. Suivant Denys d'Halicarnasse, Silvius était frère cadet d'Ascagne, et, à la mort de celui-ci, il obtint le sceptre au préjudice de Iulus, fils d'Ascagne.
Le même auteur rapporte que le vrai nom d'Ascagne était Euryléon, et que ce fut après sa fuite de Troie qu'il prit celui d'Ascanios. Servius dit qu'on le nommait en outre, Ilus, Iulus, Dardanus et Léontodamas. La gens Iulia à Borne prétendait descendre d'Iulus ou Ascagne.


Autres mythes :