Accueil > Les mythes commençant par B > Le mythe de balder

Le mythe de Balder



Une divinité scandinave

Balder est un dieu Scandinave. C'est le plus beau des Ases. Il est le fils d'Odin et de Frigga. Jeune, bon, sage, éloquent, il figure dans l'Edda avec un visage étincelant d'où partent mille rayons. Sa volonté est souveraine, et il prononce ses décrets dans le Breidablik, lieu du gimle (ou ciel), qu'il s'était réservé.


La mort de Balder

Sa puissance et l'affection que lui portaient les dieux et la nature entière ne purent préserver Balder d'une mort prématurée. Instruite par des présages sinistres, sa mère, Frigga, implora le secours des Ases, et fit prêter serment à tous les objets de la nature de ne pas concourir à la mort du jeune dieu. Les corps animés, les minéraux, le feu, l'eau jurèrent de respecter ses jours, et les dieux vérifièrent la sincérité du serment en essayant diverses attaques contre Balder, qui parut toujours invulnérable.
Mais l'aveugle Hoder, ayant saisi, à l'instigation de Loke, l'arbuste Mistilteir, que Frigga avait négligé de conjurer, frappa l'Ase radieux, qui tomba mort à l'instant.


Les funérailles de Balder

Tous les dieux déplorèrent en vain sa perte, et les Ases, ne pouvant le venger parce qu'il avait péri dans un lieu sacré, lui firent de splendides funérailles. Le corps de Balder, ainsi que celui de Nanna, son épouse, morte de chagrin, fut brûlé solennellement sur un bûcher préparé au milieu du navire Ringhorn.
Après la cérémonie des obsèques, l'Ase Hermode, excité par Frigga, qui lui avait promis ses faveurs, se rendit aux enfers pour en ramener Balder. Mais Héla mit pour condition à son retour que tous les êtres de la création verseraient une larme sur lui, et la sorcière Thock s'y étant seule refusée, la noire déesse garda sa proie.


Autres mythes :