Accueil > Les mythes commençant par B > Le mythe de bellum

Le mythe de Bellum



La Guerre personnifiée

Bellum, en grec Polemos, est la Guerre personnifiée chez les Romains. Aristophane, dans sa comédie de la Paix, représente cette déesse sous une forme à la fois burlesque et terrible. C'est un monstre colossal. Elle tient un mortier dans lequel elle broie, à l'aide d'un pilon, les villes et les armées. Pour figurer la paix, Virgile la décrit comme chargée de chaînes et les mains liées derrière le dos.
Polémos figurait à la suite du char de triomphe d'Alexandre, peint par Apelle. Auguste acheta ce tableau, et le fit transporter à Rome. Le temple de Janus était aussi nommé temple de la guerre.


Autres mythes :