Accueil > Les mythes commençant par B > Le mythe de busiris (ou bouséiris ou bousiris)

Le mythe de Busiris (ou Bouséiris ou Bousiris)



Un prince égyptien

Busiris était un prince égyptien que la mythologie grecque fait figurer dans la fable d'Hercule. Il était le fils de Neptune et d'Anippe ou de Lybie, ou bien encore de Lysianasse. Cette incertitude sur le nom de sa mère a donné lieu aux évhémeristes de distinguer trois, quatre et cinq princes du même nom. Mais la conformité des rôles, et surtout la lutte que tous soutiennent contre Hercule, démontrent assez qu'il ne s'agit au fond que d'une seule fable transportée successivement sur divers théâtres:

  • Au commencement du règne de Busiris, l'Égypte fut neuf ans de suite en proie à la famine. Un devin de Cypre annonça que ce fléau ne cesserait que sous une condition terrible: les dieux demandaient qu'on immolât chaque année à leurs autels un étranger ou, selon d'autres, un homme à cheveux blonds, couleur rare chez les Égyptiens. Le devin fut sacrifié le premier et cent victimes tombèrent ensuite successivement, jusqu'à ce que Hercule eut abordé en Egypte.
    Chargé de chaines pesantes, il est traîné devant le roi, qui va le faire périr. Mais tout à coup, il brise ses fers et tue Busiris, Amphidamas son fils, et Chalbès. Les sacrifices humains furent alors abolis en Egypte.

  • Suivant une autre tradition, Busiris, étant devenu amoureux des Atlantides, les fit enlever par des pirates qui s'apprêtaient à les ramener en Egypte, lorsqu'Hercule les fit périr ainsi que Busiris.

  • Une autre légende fait de Busiris un vice-roi laissé en Egypte par Osiris, lorsqu'il partit pour son expédition des Indes.

Strabon dit en termes exprès que la fable de Busiris n'a d'autre base que l'odieuse inhospitalité et les sacrifices impies reprochés par les étrangers aux Busirites. Ainsi, dans cette hypothèse, nous verrions dans le roi mythique, si fameux en Grèce, une personnification d'un peuple, d'une ville tout entière.
Quoi qu'il en soit, de nombreuses peintures antiques représentent l'aventure de Busiris. Celle que Millingen a reproduite dans ses Vases Grecs représente le tyran de Memphis vêtu avec un luxe barbare, s'appuyant de la main gauche sur un sceptre et tenant de la droite un couteau dont il menace Hercule. Celui-ci brise ses fers, écarte l'instrument de mort avec son coude gauche, et, repoussant les esclaves qui s'efforcent en vain de le contenir, saisit sa massue, sous laquelle Busiris va périr.


Le fils d'Ægyptus

Busiris est le fils d'Ægyptus et l'époux d'Automaté, qui le tua la nuit de ses noces.


Autres mythes :