Accueil > Les mythes commençant par B > Le mythe de byblis

Le mythe de Byblis



Les pleurs de Byblis

Byblis est la fille de Milétus et d'Idothée. Elle est également la sœur de Caunus. D'autres lui donnent pour mère Tragasia, ou Aréia, ou Cyanée. Ayant conçu pour Byblis un sentiment illicite qu'il ne put vaincre, Caunus s'enfuit de la maison paternelle, ainsi que de Milet, sa ville natale, et alla s'établir en Lycie. Byblis, affligée de cette disparition, le chercha longtemps et, ne le trouvant pas, elle se pendit. De ses pleurs naquit une source qui porte le nom de Byblis.
Suivant le plus grand nombre, c'était Byblis même qui avait conçu le sentiment illicite. De là la fuite de Caunus, la course errante de Byblis et sa mort rapportée ci-dessus. On raconte aussi que de désespoir elle voulut se précipiter du haut d'une montagne dans la mer. Mais les nymphes la retinrent, et l'ayant assoupie, elles la rendirent immortelle. Depuis lors elle est une des Hamadryades. Les habitants ont donné à la source qui jaillit de cette montagne le nom de Pleurs de Byblis. D'après Pausanias, on voyait de son temps, dans le territoire de Milet, une fontaine du nom de Byblis.
Suivant Etienne de Byzance, Byblis aurait donné son nom a la ville de Byblos en Phénicie.


Autres mythes :