Accueil > Les mythes commençant par C > Le mythe de caducée

Le mythe de Caducée



Une baguette entrelacée de serpents

Le caducée est une baguette entrelacée de serpents, et surmontée de deux ailerons. Mercure, ayant rencontré un jour deux serpents qui se battaient, les sépara avec sa baguette, autour de laquelle ils s'entrelacèrent. Suivant une autre tradition, Rhéa s'étant métamorphosée en couleuvre pour se dérober aux poursuites de Jupiter, ce dieu se changea aussi en serpent, et Mercure les réunit autour de sa baguette.
Telles sont les traditions des mythologues des derniers âges. Mais elles ne sont nullement conformes aux croyances de la première antiquité, qui, regardant le caducée comme le mystérieux symbole des richesses minérales ou comme l'emblème d'un ministère de paix, ne le représente jamais enlacé de serpents.


L'attribut de diverses divinités

Le caducée est l'attribut ordinaire de Mercure, qui passait pour le grand négociateur des dieux et des hommes. C'est avec cette verge qu'il conduit les âmes aux enfers et les en évoque ; qu'il chasse les vents et fend les nuages.
On donne aussi le caducée à Bacchus, comme ayant concilié Jupiter et Junon, à Hercule, à Céré, à Vénus, à diverses déesses allégoriques, la Félicité, la Paix, la Concorde, la Sécurité, la Fortune.


Autres mythes :