Accueil > Les mythes commençant par C > Le mythe de caeculus

Le mythe de Caeculus



Le fils de Vulcain

Auprès de Rome était un lieu nommé Préneste, ainsi appelé du grand nombre d'yeuses qui y croissaient. Il était consacré à des dieux tutélaires avec leur cortège de prêtres. Là aussi se trouvaient deux frères surnommés divi ou dieux.
Un jour que leur sœur était assise auprès du feu, une étincelle sauta dans son giron. Elle devint enceinte, et mit au monde un fils, qu'elle exposa. Des jeunes filles, allant puiser de l'eau, trouvèrent l'enfant près d'un feu allumé. Cette circonstance le fit regarder comme un fils de Vulcain. La petitesse de ses yeux lui fit donner le surnom de Cæculus.
Parvenu à l'âge viril, il exerça longtemps des rapines à la tête d'une bande de brigands, jusqu'à l'époque où il fonda la ville de Preneste. Pour solenniser les jeux publics qu'il y institua, il invita tous ses voisins à y assister et à venir se fixer dans la nouvelle ville en se nommant avec orgueil fils de Vulcain. Comme ceux qui étaient présents doutaient de la vérité de cette assertion, il invoqua son père, et soudainement l'assemblée tout entière se vit entourée d'une flamme. Alors seulement, ajoutant foi à ce qu'il avait dit, ils se déterminèrent à se fixer dans Preneste.


Autres mythes :