Accueil > Les mythes commençant par C > Le mythe de carnien (ou carneios)

Le mythe de Carnien (ou Carneios)



Le surnom d'Apollon

Carnien est le surnom sous lequel Apollon était adoré dans tout le Péloponnèse, principalement à Sparte, à Sicyone, ainsi qu'à Théra, à Cyrène et dans la Grande Grèce. Les traditions ne s'accordent pas sur la cause qui donna naissance à cette appellation.
L'une d'elles dit que le devin Carnos d'Acarnanie, qui accompagna les Héraclides dans le Péloponnèse, ayant été tué par Hippotas, Apollon envoya la peste parmi les Doriens. Ceux-ci, pour apaiser la colère du dieu, instituèrent le culte d'Apollon Carnien.
Suivant d'autres, il reçut ce nom de son favori Carnos ou Carnios, fis de Jupiter et d'Europe, qui fut élevé par Latone et Apollon. Pausanias fait une distinction entre l'Appollon Carnios du devin acarnanien, et l'Apollon Carnios Œcetas, qui, avant l'invasion des Héraclides dans le Péloponnèse, avait une statue dans la maison du devin Crios, et était déjà adoré par les Achéens.
Il est presque certain que le culte d'Apollon Carnios existait dans le Péloponnèse avant d'avoir été en vigueur chez les Doriens.


Autres mythes :