Accueil > Les mythes commençant par D > Le mythe de daïri

Le mythe de Daïri



Un grand pontife ou empereur spirituel du Japon

Un Daïri est un grand pontife ou empereur spirituel du Japon. Dans l'origine, les Daïris réunissaient les deux pouvoirs, spirituel et temporel. Ils étaient à la fois généraux d'armée et grand-prêtres, législateurs et patriarches. Mais vers la fin du XIIe siècle, les chefs de leur milice commencèrent à les déposséder de l'autorité réelle, à les séquestrer de toute affaire politique, de toute influence exécutive, en leur laissant cependant une prééminence ostensible.
Depuis, les Daïris, qui sont encore nominalement les souverains du Japon, n'ont plus été que des mannequins revêtus d'une valeur de convention. Le Daïri réside à Méaco. Il jouit de revenus immenses, et a douze femmes légitimes. Regardé comme l'oracle de la religion, on le vénère comme un Dieu, et on exécute ses moindres volontés, lorsqu'il ne cherche pas à empiéter sur l'autorité du Koubo.


Autres mythes :