Accueil > Les mythes commençant par D > Le mythe de daphné

Le mythe de Daphné



Une nymphe de montagne

Daphné est une Oréade ou une nymphe de montagne. Elle fut choisie par la Terre pour présider aux oracles que cette déesse rendait à Delphes, avant qu'Apollon en eût pris possession.


La fille de Ladon

Daphné est la fille du dieu-fleuve Ladon en Arcadie et de la Terre, ou du Pénée en Thessalie, ou bien de l'Amyclas en Laconie. Poursuivie par Apollon, qui l'aimait à cause de sa beauté, elle allait tomber en son pouvoir, lorsqu'elle implora sa mère, qui ouvrit son sein, et l'y reçut. Pour consoler le dieu, la Terre fit croître un arbre qui porte le nom de la jeune fille, et qui est toujours vert, sans se faner jamais. Apollon se tressa des couronnes de ses branches.
Suivant d'autres, Leucippos, fils d'Œnomaüs, roi de Pise, épris de Daphné, qui fuyait tout commerce avec les hommes, laissa croître ses cheveux, les tressa à la manière des jeunes filles, se déguisa en femme, et se présenta devant Daphné comme sa compagne de chasse et comme fille d'Œnomaüs. Sous ce déguisement, il réussit à se faire aimer de Daphné. Mais Apollon, jaloux de Leucippos, découvrit à celle-ci le sexe de son amie, lorsqu'elle se baignait avec ses compagnes dans le Ladon, et Leucippos fut tué par les nymphes.
Selon Ovide, Daphné, ne pouvant plus échapper à Apollon, implora le secours des dieux, qui la métamorphosèrent en laurier.
Par ailleurs, Daphné était honorée à Sparte sous le nom de Pasiphaé, et à Antioche dans des fêtes célèbres par le silence qui y régnait.


Le surnom de Manto

Daphné est le surnom de Manto, la fille de Tirésias.


Autres mythes :