Accueil > Les mythes commençant par D > Le mythe de déiphobé

Le mythe de Déiphobé



Une sibylle qui vécut mille ans

Déiphobé est une sibylle de Cumes. Elle est la fille de Glaucus. C'était une prêtresse d'Apollon et d'Hécate. Apollon, amoureux d'elle, offrit de lui accorder ce qu'elle souhaiterait. Elle demanda de vivre autant d'années qu'elle tenait dans la main de grains de sable qu'elle venait de ramasser, mais oublia malheureusement de demander en même temps de pouvoir conserver toute la fraîcheur de la jeunesse. Sa vie, qui devait être de mille ans, s'éteignit donc peu à peu, et lui devint odieuse. Déiphobé finit par n'être plus qu'une voix à peine articulée dans un corps effrayant de maigreur.
Ce fut elle qui guida Énée dans sa descente aux enfers. Elle avait alors sept cents ans. Les Romains élevèrent un temple à cette sibylle dans le lieu même où elle avait rendu ses oracles, et l'honorèrent comme une divinité.


Autres mythes :