Accueil > Les mythes commençant par D > Le mythe de déiphontès

Le mythe de Déiphontès



Le fils d'Antimaque

Déiphontès est le fils d'Antimaque. Il est également l'époux d'Hyrnétho, et le père d'Antiménès, de Xanthippos, d'Argios et d'Orsobie.
Lorsque Téménos périt assassiné par ses fils, ce fut son gendre Déiphontès qui lui succéda sur le trône d'Argos. Suivant Pausanias, ce fut Kéisos, fils aîné de Téménos, qui prit la place de son père. Déiphontès, fuyant devant ses beaux-frères, se rendit à Épidaure, d'où il chassa le roi Pityreus. Les fils de Téménos l'y suivirent et lui enlevèrent leur sœur. Déiphontès les poursuivit, tua Cérynès, l'un des ravisseurs, mais il n'osa pas lancer son javelot contre l'autre, qui tenait sa sœur embrassée. Une lutte s'engagea, dans laquelle Hyrnetho, qui était enceinte, périt des mains de son frère. Celui-ci prit la fuite. Déiphontès porta le corps de sa femme à Épidaure, où il lui érigea un temple.


Autres mythes :