Accueil > Les mythes commençant par D > Le mythe de démodocus (ou démodocos)

Le mythe de Démodocus (ou Démodocos)



Un chanteur aveugle

Démodocus était un chanteur aveugle et inspiré. Il vivait, suivant Homère, à la cour d'Alcinoüs, roi des Phéaciens, dans l'île de Schérie (Corfou). Les muses, en le privant de la vue, le rendirent habile dans l'art du chant. Il faisait entendre ses hymnes dans le palais du roi, aux festins, et sur la place publique aux danses. En présence d'Ulysse, il chanta les exploits de ce héros, ceux d'Achille, les amours de Mars et de Vénus, l'invention du cheval, à laquelle les Grecs durent la prise de Troie. Il fut chargé par Agamemnon de garder Clytemnestre, et fut exposé sur une île par Egysthe.
Voici ce qu'en dit Eustathe: Il était né, suivant quelques auteurs, en Laconie, et fut instruit dans l'art du chant par Automédès de Mycène et par Périmédès d'Argos. Après avoir été vainqueur dans la lutte du chant aux jeux Pythiens, il suivit Agamemnon à Mycènes. Ulysse récita son chant, dont le sujet était la chute de Troie, et fut son vainqueur.
Il était représenté sur la porte d'Apollon à Amyclée, accompagnant de la harpe la danse des Phéaciens.


Le compagnon d'Énée

Démodocus était un compagnon d'Énée. Il fut tué par Halésus.


Autres mythes :