Accueil > Les mythes commençant par D > Le mythe de démophon

Le mythe de Démophon



Le fils de Céléos

Démophon est le fils de Céléos et de Métanire ou d'Hippothoon. On le trouve aussi nommé Céléos et Triptolème. Une tradition rapporte, qu'exposé au contact de la flamme par Cérès, qui voulait le purifier de ce qu'il avait d'humain, il périt par suite des craintes indiscrètes de sa mère. Les auteurs rapportent ce mythe de diverses manières.


Le fils de Thésée

Démophon est le fils de Thésée et de Phèdre. Il est aussi le frère d'Acamas, roi d'Athènes. Suivant Pindare, il est le fils de Thésée et d'Antiope.
Il racheta sa grand-mère Æthra, qui était esclave d'Hélène, et qui revint d'Ilion dans le camp des Grecs. Cependant Homère ne le compte pas parmi les héros argiens. Suivant Plutarque, ce fut Démophon, et non Acamas, qui aima Laodicé, et la rendit mère de Munychos, qui fut élevé en secret par Æthra. La fable la plus commune rapporte que Démophon promit à Phyllis, fille de Piton, roi de Thrace, de l'épouser. Avant son mariage, il se rendit dans sa patrie pour mettre ordre à ses affaires. Il y séjourna si longtemps, que Phyllis, se croyant oubliée, se donna la mort. Elle fut changée en un arbre qui porta son nom. Démophon, revenu trop tard, embrassa le tronc de cet arbre, qui sur-le-champ poussa des feuilles.
Lorsque l'Attique fut attaquée par Diomède, qui, retournant de Troie, y débarqua, et la prit dans l'obscurité de la nuit pour un pays ennemi, Démophon tua quelques-uns des Argiens, et, s'emparant du Palladium, foula aux pieds un Athénien. Pour ce fait, il fut accusé par les parents des victimes ou par le peuple, et on dit que le premier il fut jugé par le tribunal criminel d'Athènes. Plus tard, les descendants d'Hercule ayant été chassés par Eurysthée, Démophon les accueillit en Attique, où ils s'établirent dans la Tétrapolis. Eurysthée, qui avait déclaré la guerre à Démophon, fut tué. Démophon reçut aussi Oreste, mais celui-ci n'étant pas encore purifié du meurtre de sa mère, il l'exclut du culte des dieux et du commerce des hommes, et ferma les temples.
Il était représenté dans la Lesché de Delphes à côté d'Hélène et d'Æthra, réfléchissant sur les moyens de délivrer son aïeule.


Le compagnon d'Énée

Démophon était un compagnon d'Énée. Il fut tué par Camille.


Autres mythes :