Accueil > Les mythes commençant par E > Le mythe de écho

Le mythe de Écho



Une Oréade

Écho est une Oréade. Suivant Ovide, c'était une des nymphes de la suite de Junon, qu'elle amusait par son babil tandis que Jupiter courtisait les nymphes de la déesse. Junon s'en étant aperçue, la punit en la privant de la parole, et la condamna à ne plus répéter que la dernière syllabe des mots qui frapperaient son oreille.
« Elle ne savait ni parler la première, dit le poète, ni se taire quand un autre avait parlé. Éprise du beau Narcisse, elle ne pouvait lui déclarer son amour. Le bel adolescent, fatigué de la voix trompeuse de l'Écho, qui répétait sans cesse ses paroles, l'abandonna, et la nymphe, humiliée de ce mépris, se cacha dans un bois, et vécut depuis dans des cavernes solitaires. Mais le désespoir ne faisait qu'augmenter sa passion ; et elle se laissa consumer de douleur, de sorte qu'à la fin, il ne resta d'elle que la voix. »


Autres mythes :