Accueil > Les mythes commençant par E > Le mythe de été

Le mythe de Été



Un personnage allégorique

L'Été est un personnage allégorique, dont la représentation ne remonte pas à une haute antiquité. Les monuments nous l'offrent, tantôt sous la figure d'une femme tenant des torches allumées (bosse ronde de la villa Albani), ou une feuille de trèfle, ou une simple couronne (urne cinéraire dite de Thétis et Pelée), ou encore un vase et un thyrse ; tantôt sous la figure d'un enfant, armé d'une faucille ; tantôt sous celle d'un génie couronné d'épis. Enfin, dans un bas-relief du Musée Capitolin, le génie de l'Été soutient une corne d'abondance.
Tous ces monuments sont postérieurs à celui qu'à donné Zoéga, et dans lequel l'Éar (été-printemps) tient des épis et une couronne de fleurs de pavots.


Autres mythes :