Accueil > Les mythes commençant par F > Le mythe de fréi (ou fréir)

Le mythe de Fréi (ou Fréir)



Une divinité scandinave

Fréi est le fils de Niordr et de Skade. Il est, dans la mythologie scandinave, le dieu qui dispense à son gré, aux hommes, la pluie, le soleil, le beau temps, la fertilité, etc. Il habite le Liosalfar, ainsi que les autres Ases, et est invoqué sous les surnoms d'Aara Goud (le dieu des années), et de Fiégiaf (qui donne le bonheur).
Amoureux de la belle Gerda, fille d'un géant, il envoya auprès d'elle son domestique Skirner, auquel il avait confié son épée magique et son agile cheval au manteau de nuages. Il obtint d'elle ce qu'il désirait, mais privé de son arme terrible, il périra de la main du Sourtour au jour de la lutte finale. En attendant cette heure fatale, Freir traverse les airs sur le sanglier aux soies d'or, nommé Goullinboursti, œuvre merveilleuse des nains Daim et Nabbi. Il tire de sa singulière monture les surnoms de Goullinboursti eigander, et de Sligroutanne eigander (le possesseur du sanglier).


Autres mythes :