Accueil > Les mythes commençant par G > Le mythe de galatée (ou galateia)

Le mythe de Galatée (ou Galateia)



Une Néréïde

Galatée est une Néréïde, aimée d'Acis, qui périt écrasé par Polyphème, sous le poids d'un énorme rocher. Elle changea son amant en fleuve. Les monuments ne représentent pas Galatée. On voit seulement sur une peinture d'Herculanum Polyphème assis sur un rocher et recevant de la belle nymphe une lettre, qui lui est apportée par un amour monté sur un dauphin.


La fille d'Eurytius

Galatée est la fille d'Eurytius, et la femme de Lampros, de Phestos en Crète. Son mari, qui désirait un fils, lui ayant ordonné, avant sa grossesse, de tuer l'enfant qu'elle mettrait au monde, dans le cas où ce serait une fille, Galatée, qui accoucha d'un enfant du sexe féminin, ne put se résoudre à exécuter cette cruelle injonction, et se décida à élever son fruit sous le nom de Leucippe.
Tout alla bien pendant quelques années. Mais lorsque la fille de Galatée eut atteint sa puberté et dévoilé son sexe, sa mère, craignant le ressentiment de Lampros, se précipita au pied des autels de Latone, la suppliant de changer le sexe de son enfant. La déesse exauça sa prière, et les habitants de Phestos offrirent des sacrifices à Latone Phytia (créatrice). Une fête annuelle, l'Ecdusie, rappela le jour où la jeune fille avait dépouillé les vêtements de son sexe pour revêtir des habits d'homme.


L'amante d'Hercule

Galatée est fille d'un roi celte. Elle est également l'amante d'Hercule, dont elle eut Galatès.


Autres mythes :