Accueil > Les mythes commençant par G > Le mythe de géirada

Le mythe de Géirada



Une sorcière scandinave

Géirada était une sorcière scandinave, célèbre par l'adresse avec laquelle elle savait fasciner les yeux des mortels et produire le glamour, que l'on supposa plus tard être l'attribut spécial des Bohémiens.


Géirada contre Katla

Suivant l'Eyrbiggia Saga, Géirada, en querelle avec Katla, autre sorcière dont la puissance égalait la sienne et qu'elle voulait punir d'avoir coupé la main de sa belle-fille, envoya une troupe de sicaires pour tuer Oddo, fils de son ennemie. Ceux-ci, trompés par la science de la mère, revinrent sans avoir rencontré l'enfant qu'ils cherchaient. Ils n'avaieut trouvé, dirent-ils, que Katla filant du lin avec une grande quenouille. « Fous!, s'écria Géirada, cette quenouille était l'homme que vous cherchiez. »
Ils retournèrent chez Katla, prirent la quenouille et la brûlèrent. Mais cette seconde fois la sorcière avait déguisé son fils sous l'apparence d'un chevreuil apprivoisé. Une troisième fois, c'était un porc qui se roulait dans les cendres. Les gens de Géirada revinrent encore. Leur nombre étant augmenté, comme le dit à sa maîtresse une suivante de Katla, qui était aux aguets, d'une personne en mante bleue. « Hélas!, dit Katla, c'est la sorcière Géirada, contre laquelle tous les charmes sont inutiles. » En conséquence, la troupe hostile entra pour la quatrième fois, saisit l'objet de son animosité, et le mit à mort.


Autres mythes :