Accueil > Les mythes commençant par G > Le mythe de géryon

Le mythe de Géryon



Le fils de Chrysaor

Géryon est le fils de Chrysaor et de Callirrhoé. Il régnait sur l'île d'Érythie selon Apollodore, ou sur la côte occidentale de l'Ibérie selon Diodore, ou encore sur l'Épire, dans la contrée située entre Ambracie et le territoire des Amphiloques selon Hécatée, lorsqu'il eut avec, Hercule une querelle dans laquelle il perdit à la fois le pouvoir et la vie. C'était cependant un adversaire formidable, même pour le fils d'Alcmène.
Il avait trois corps qui ne tenaient ensemble qu'à la région du ventre, et tirait de cette singulière conformation le surnom de tricorpor, triformis, tergeminus. Les traditions postérieures lui donnent de plus quatre ailes.


Le troupeau de Géryon

Sa principale richesse consistait en un troupeau de bœufs magnifiques, de couleur rouge, et confiés à la garde du géant Eurytion, que secondait le chien Orthros, animal bicéphale, auquel Typhon et Échidna avaient donné le jour. Pindare mentionne encore d'autres chiens comme gardiens du troupeau de Géryon, et fait figurer parmi eux Cerbère, le monstre à trois têtes, qu'on ne doit pas s'étonner de retrouver à côté du berger de Pluton, Ménèce, sous la garde duquel les bestiaux du monarque infernal paissaient dans le même lieu.
Hercule, chargé par Eurysthée de se rendre maître des bœufs de Geryon, se défit d'Eurytion et d'Orthros, puis, attaqué par le souverain d'Érythie, auquel Ménèce avait annoncé en hâte la tentative de l'audacieux étranger, il couronna sa victoire en le tuant à coups de flèche au bord du fleuve Authémus.


Autres mythes :