Accueil > Les mythes commençant par H > Le mythe de hémithéa

Le mythe de Hémithéa



Le surnom de Molpadie

Hémithéa est le surnom de Molpadie, fille de Staphylus.
Selon une tradition, son père lui avait confié, ainsi qu'à ses sœurs, la garde de ses vignes. Les jeunes filles s'étant livrées au sommeil, au lieu d'exercer une surveillance active, s'aperçurent, en se réveillant, des terribles dégâts commis par un troupeau de porcs. Tremblantes, et redoutant la colère de leur père, elles se précipitèrent aussitôt dans la mer. Mais Apollon, qui aimait Rhœo, l'une d'elles, les sauva de la mort, et les éleva au rang de divinités. Parthénos fut adorée à Bubaste, tandis que Molpadie reçut les hommages des habitants de Castabe en Thrace. Hemithéa opérait des cures merveilleuses et présidait aux accouchements périlleux. On lui faisait des offrandes de vin mêlé de miel, et il n'était pas permis d'entrer dans son temple quand on avait mangé ou touché du porc.
Suivant une autre tradition, Staphylus remit sa fille Hémithéa à Lyrcus, qui voulait avoir un enfant à l'insu de sa femme Ilébie. Hémithéa eut de ce commerce un fils nommé Basiléus, à qui son père laissa le trône.


La fille de Cycnus

Hémithéa est la fille de Cycnus et de Proclée, frère de Ténès.


Autres mythes :