Accueil > Les mythes commençant par H > Le mythe de hermione (ou hermioné)

Le mythe de Hermione (ou Hermioné)



Le surnom de Cérès

Hermione est le surnom de Cérès et de Proserpine à Syracuse.


L'équivalent de l'Harmonie

Hermione est la même qu'Harmonie. Elle est la femme de Cadmus.


La fille de Ménelas

Hermione est la fille de Ménelas et d'Hélène. Elle épousa Pyrrhus, auquel son père l'avait fiancée avant l'expédition contre Troie. Homère ne dit rien de plus sur Hermione, mais les poètes postérieurs ont brodé la tradition primitive:

  • Suivant Euripide, avant de partir pour la guerre de Troie, Ménélas avait promis la main d'Hermione à Oreste, ce qui ne l'empêcha pas d'offrir sa fille en mariage à Néoptolème, pendant le siège. Justement irrité, Oreste, après le retour de l'armée grecque, pria son rival de se désister de ses prétentions, et, sur son refus, il le fit tuer par les Delphiens. Il lui avait déjà enlevé Hermione, qui, croyant que le fils d'Achille lui préférait Andromaque, avait formé le dessein de tuer cette princesse ainsi que son enfant.

  • Suivant Pindare, Ménelas avait promis, devant Troie, la main d'Hermione à Néoptolème. Mais celle-ci avait été fiancée à Oreste par Tyndare, pendant l'absence de l'armée grecque. A son retour, le fils d'Achille réclamai la jeune fille avec hauteur, et l'enleva. De là, un combat, dans lequel il périt de la main d'Oreste ou de celle de Machræreus, à Delphes.

  • Suivant Virgile, Hermione était au pouvoir de Nèoptolème, lorsque Oreste survint, qui, enflammé d'amour et de colère, tua son rival sur l'autel même de sa maison à Phthie.

Hermione n'eut pas d'enfants de Néoptolème, mais Oreste lui donna un fils, Tisamène. Elle avait à Delphes une statue sculptée par Calamis et donnée par les Lacédémoniens. Un scoliaste de Pindare dit qu'Hermione se maria en troisièmes noces à Diomède, et fut, comme lui, rendue immortelle par les dieux.


Autres mythes :