Accueil > Les mythes commençant par H > Le mythe de hiérodules (ou hiéroudouloi ou aeditui)

Le mythe de Hiérodules (ou Hiéroudouloi ou AEditui)



Les serviteurs des prêtres

Les Hiérodules étaient des esclaves employés comme serviteurs des prêtres, et comme concierges et gardiens des temples. Lorsqu'ils passaient à la condition d'affranchis, ils adoptaient un nom généralement emprunté à celui de la divinité qu'ils avaient servie, comme Martiatis, Apollonius ou Venereus. Il y avait aussi des femmes hiérodules ou courtisanes sacrées, analogues aux dévédassis indiennes, et qui se livraient aux gens riches. L'argent qui provenait de ce commerce était réservé pour le service du temple.


Autres mythes :