Accueil > Les mythes commençant par H > Le mythe de hippocrène

Le mythe de Hippocrène



Une fontaine consacrée aux Muses

L'Hippocrène est une fontaine consacrée aux Muses sur le mont Hélicon en Béotie. Près de cette source, Bellérophon se saisit de Pégase, qui était venu s'y désaltérer. De là le nom de fontaine du cheval, selon Strabon.
Selon Pausanias, cette fontaine dut son origine à Pégase, qui la fit jaillir d'un coup de pied, au moment où il prenait son essor vers les régions du ciel. Enfin, selon Hésiode, cette fontaine naquit lors de la lutte musicale des Muses et des Piérides. L'Hélicon grandissait toujours, en écoutant les accents mélodieux des vierges. Pégase fut alors envoyé par Neptune, et d'un coup de pied comprima l'essor de la montagne, des flancs de laquelle sortît l'Hippocrène. Les pieds délicats des Muses s'agitent en cadence autour de cette fontaine, et la fraîcheur de leur teint se ranime dans ses flots azurés.
Les poètes, qui lui attribuaient une poétique influence, la désignent souvent par le surnom de fons caballinus.


Une source sacrée

L'Hippocrène est une source située près de Trézène. Ce fut également Pégase qui la fit apparaître en frappant la terre du sabot.


Autres mythes :