Accueil > Les mythes commençant par H > Le mythe de hotouas (ou atouas)

Le mythe de Hotouas (ou Atouas)



Les êtres supérieurs à l'homme

Hotouas est le nom sous lequel plusieurs peuplades de l'Océanie désignent les êtres supérieurs à l'homme, qu'ils soient dieux, génies ou esprits. A Nouka-Hiva, les Atouas forment la première classe des personnes tabous. Leurs personnifications diverses sont les idoles des moraïs. Après leur mort, les chefs deviennent atouas, quelque fois même ils s'élèvent à cette dignité de leur vivant, et vivent alors dans la réclusion et le mystère, répandant la terreur autour de la retraite qu'ils se sont choisie.


L'hotoua en Nouvelle-Zélande et aux îles Tonga

Les habitants de la Nouvelle-Zélande, ainsi que ceux des îles Tonga, partagent les mêmes croyances. Les derniers admettent de plus des Holouas-pou, esprits des ténèbres, chargés de tourmenter les hommes. L'atoua peut, suivant les Zélandais, prendre une forme particulière. Il emprunte le plus souvent celle du lézard, pour s'introduire dans les entrailles et les ronger. Sa présence est annoncée par un sifflement sourd que presque tous les insulaires de l'Océanie regardent comme la seule manifestation orale de la divinité.


Autres mythes :