Accueil > Les mythes commençant par H > Le mythe de hyacinthies

Le mythe de Hyacinthies



Des fêtes en l'honneur d'Hyacinthe

Le culte d'Hyacinthe faisait partie de celui d'Apollon Carnios à Sparte, bien que, dans l'origine, il se rattachât plutôt à l'ancien culte de Cérès. La fête qu'on célébrait à Amyclée en l'honneur du jeune Lacédémonien paraît avoir eu pour objet de représenter d'une manière symbolique la mort apparente et la résurrection de la nature.
Les cérémonies duraient trois jours: le premier était consacré aux sacrifices funèbres, qui se faisaient sans accompagnement de chants ou de bruit d'instruments. Le second et le troisième, étaient consacrés à des processions joyeuses, souvent nocturnes, auxquelles prenaient part de jeunes filles montées sur des chars. Cette fête tombait au mois d'Hécatombéon, et fut transportée de Sparte à Tarente.


Autres mythes :