Accueil > Les mythes commençant par H > Le mythe de hylas

Le mythe de Hylas



La disparition d'Hylas

Hylas est le favori d'Hercule. Il est le fils de Théiodamas, roi des Dryopes, et de la nymphe Ménodice, ou d'Hercule, ou d'Euphémus, ou de Ceyx.
Le fils d'Alcmène, après avoir tué son père, l'emmena avec lui sur le vaisseau des Argonautes. Les Argonautes, arrivés sur les côtes de la Troade, envoyèrent à terre le jeune homme pour y puiser de l'eau. Les nymphes, éprises de sa beauté, l'enlevèrent. Une nymphe seule accomplit cet enlèvement, suivant Apollonius ; tandis que Théocrite en nomme trois: Eunice, Malis et Nychéia, qui l'entraînèrent au fond d'une source ou du fleuve Ascanius. Hercule, au désespoir, l'appela en vain sur le rivage, aidé de Polyphème, et ordonna aux Mysiens de chercher son ami s'ils ne voulaient voir leur pays saccagé.
Aussi, ces peuples, dit Apollonius, cherchent-ils encore Hylas, c'est-à-dire qu'ils célébraient en son honneur une fête à Pruse en Bithynie, dans laquelle son nom était répété par tous les échos des montagnes. Suivant d'autres, Hercule envoya à la découverte Polyphème, qui entendit la voix d'Hylas lui répondre comme le son lointain d'un écho. Les nymphes l'avaient changé en écho.


Autres mythes :