Accueil > Les mythes commençant par H > Le mythe de hymen (ou hyménée ou hymenaeus)

Le mythe de Hymen (ou Hyménée ou Hymenaeus)



Le dieu du mariage

Hymen est le dieu du mariage. Il est le fils d'Apollon et le Calliope, ou d'Uranie, ou de Terpsichore. Il est également le frère de Ialème et d'Orphée. On le fait encore naître de Magnès ou de Bacchus et de Vénus. Il passe aussi pour le favori de Thamyris, d'Apollon et d'Hespérus. Voici les divers mythes qui se rapportent à ce dieu:

  • Hymenæos, jeune Argien, délivra un jour es jeunes filles attaquées par des pirates sur la côte de l'Attique. Reconnaissantes de ce service, les jeunes vierges chantèrent les louanges de leur libérateur dans des hymnes nuptiaux qui prirent son nom.

  • Hymenæos était un jeune homme qui fut écrasé le jour de ses noces dans sa maison. En mémoire de ce fait, on l'invoqua par la suite dans les mariages.

  • Hymenæos, jeune Athénien, si beau, qu'il pouvait passer pour une femme, et amoureux d'une jeune fille qu'il aimait sans espoir, se glissa sous un costume de femme parmi les thesmophoriazases. Survinrent des pirates qui enlevèrent le cortège sacré. Hymenæos les tua pendant leur sommeil, et, de retour à Athènes, obtint la main de son amante. On l'invoqua dans les hyménées.

  • Aux noces de Bacchus et d'Ariane, Hymenæos chanta le chant nuptial, mais il perdit tout à coup la voix.

Les représentations d'Hymenæos

L'art a représenté l'Hymen à peu près sous les mêmes traits que l'Amour, mais plus grand et avec une figure moins enjouée. Ses attributs sont le flarammeum, le flambeau, et quelquefois un arrosoir.


Autres mythes :