Accueil > Les mythes commençant par H > Le mythe de hypsipyle

Le mythe de Hypsipyle



La fille de Thoas

Hypsipyle est la fille de Thoas, roi de Lemnos, et la sœur de Sicinus. Elle s'est rendue célèbre dans l'histoire mythique par son dévouement filial. Les Lemniennes ne rendaient aucun culte à Vénus. La déesse, pour s'en venger, leur donna à toutes une si mauvaise odeur, que leurs maris, ne pouvant en approcher, enlevèrent dans la Thrace des jeunes filles dont ils firent leurs maîtresses. Irritées, les Lemniennes tuèrent leurs pères et leurs maris. Hypsipyle seule cacha son père Thoas. Elle régnait sur Lemnos, absolument dépeuplée d'hommes, lorsque les Argonautes abordèrent dans cette île, et se livra à Jason, qui vécut deux ans auprès d'elle, et en eut deux enfants: Eunéos et Nébrophonos, qu'on nomme aussi Déiphile et Thoas.


L'enlèvement d'Hypsipyle

Après le départ des Argonautes, des corsaires s'emparèrent de la fille de Thoas, et la vendirent à Lycus, roi de Thèbes. Une autre tradition dit que ce furent les Lemniennes qui, apprenant le stratagème dont elle avait usé pour sauver la vie à son père, la vendirent comme esclave à Lycurgue, roi de Némée. Celui-ci la chargea de nourrir son fils Opheltes. Les princes de l'armée d'Adraste, traversant la forêt de Némée, et pressés de la soif, prièrent Hypsipyle de leur indiquer une source. Celle-ci déposa l'enfant sur une touffe d'ache, et les conduisit à une fontaine peu éloignée. Mais, en son absence, un serpent piqua l'enfant, et fut tué par les Grecs. Lyrurgue voulut punir de mort la négligence de la nourrice, mais les Argiens la prirent sous leur protection, et firent à l'enfant, qu'ils surnommèrent Archémore, de superbes funérailles.
Ce fut en mémoire de cet accident que la fontaine prit le nom d'Archémore, et que furent institués les jeux néméens, qui se célébraient de trois ans en trois ans. Les vainqueurs prenaient le deuil et se couronnaient d'ache.


Autres mythes :