Accueil > Les mythes commençant par I > Le mythe de icarius (ou icarios ou icaros ou icarion)

Le mythe de Icarius (ou Icarios ou Icaros ou Icarion)



Le fils d'Œbalus

Icarius est le fils d'Œbalus, et le père d'Erigone. Il vivait à Athènes du temps de Pandion. Ayant donné l'hospitalité à Bacchus, celui-ci lui apprit l'art de planter la vigne et de faire le vin. Icarius en fit boire à quelques bergers de l'Attique, qui s'enivrèrent, et, se croyant empoisonnés, se jetèrent sur lui et le tuèrent.
Sa fille Érigone, qu'il avait eue de Phanothée, étonnée de la disparition de son père, se mit à le chercher. Elle trouva son tombeau, gardé par sa chienne fidèle Méra, et se pendit de désespoir. Bacchus vengea cette mort par une fureur qui tourmenta les femmes de l'Attique, jusqu'à ce que l'oracle eut ordonné des fêtes expiatoires. Icarius fut mis au rang des dieux. On lui offrit en sacrifice du vin et des raisins. Dans la suite, Jupiter le plaça parmi les astres, où il forma la constellation du Bootès. Sa fille Erigone forma celle de la Vierge, et Méra fit partie de la canicule, sous le nom de Procyon.


Le fils de Périérès

Icarius est le fils de Périérès et de Gorgophone, ou d'Œbalus et de Batée, ou du même et de Gorgophone. Hippocoon, fils naturel d'Œbalus, chassa ses deux frères, Tyndare et Icarius, de Lacédémone. Ils se réfugièrent auprès de Thestius à Pleuron. Tyndare revint plus tard dans sa patrie, avec l'aide d'Hercule, mais Icarius resta en Acarnanie. On dit encore qu'il s'entendit avec Hippocoon pour chasser Tyndare de Sparte. Il eut en Acarnanie, de Polycaste, ou Dorodoché, ou Astérodie, trois enfants: Pénélope, Alyzéus et Leucadius ; ou bien de la nymphe Péribée, Thoas, Damasippus, Imeusimus et Alétès (qu'on nomme aussi Semus et Aulétès), Périléos, Pénélope et Iphthime.
Voulant marier Pénélope, il établit un concours (une course à pied), dont Ulysse sortit vainqueur. Il se repentit bientôt d'avoir consenti à se séparer de son enfant, et pria son époux de ne pas l'emmener. Ulysse, ayant alors laissé à sa femme le choix de le suivre ou de retourner avec Icarius, Pénélope rougit, et ne répondit qu'en se couvrant de son voile. Icarius n'insista plus, et fit élever en cet endroit un autel à la Pudeur, suivant Pausanias. Suivant Apollodore, Ulysse obtint Pénélope d'Icarius, sans concours et par l'intervention seule de Tyndare.


Autres mythes :