Le mythe de Iérich


Une sorte d'amulette

Le Iérich est une sorte d'amulette ou de fétiche, que les Tchouvaches vénèrent extrêmement, et qu'ils placent dans un coin de leur habitation réservé à ce seul usage. Le Iérich consiste en un faisceau de tiges de rosier, longues d'environ quatre pieds, coupées à une hauteur égale, et liées ensemble par une corde faite d'écorces. On le renouvelle à chaque automne.

Utilisation des cookies

1001mythes et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, 1001mythes ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, 1001mythes ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.