Accueil > Les mythes commençant par I > Le mythe de inachus (ou inachos)

Le mythe de Inachus (ou Inachos)



Un dieu-fleuve

Inachus est un dieu-fleuve et le roi d'Argos. Il est le fils de l'Océan et de Téthys. Il eut d'une nymphe mélienne ou d'Argie, sa sœur, trois enfants: Phoronée, Ægialée, et Io, auxquels Apollodore ajoute Argus Panopte. Un scholiaste d'Euripide nomme, au lieu d'Ægialée, Phégée ou Pégée.
Suivant quelques traditions, Inachus est un chef autochtone qui, réfugié sur les montagnes avec un corps d'Argiens, lors du déluge de Deucalion, descendit dans la plaine à l'écoulement des eaux, fit rentrer dans son lit le fleuve qui inondait le pays, et lui donna son nom. D'autres légendes le regardent comme un colon égyptien. L'auteur du traité des fleuves raconte que l'Inachus se nommait dans l'origine Carmanor et Haliacmon. Il ne prit le nom d'Inachus que lorsque le chef argien, poursuivi par la furie Tisiphone, envoyée par Jupiter, s'y fut précipité.


son rôle de juge face à Neptune et Junon

Neptune et Junon, ou Minerve, ayant pris Inachus pour juge de leur prétention sur l'Argolide, le roi d'Argos décida en faveur de la déesse. Le dieu des mers, irrité, le priva, lui et les deux autres arbitres, Astérion et Céphise, de ses eaux. Aussi distinguait-on l'Argos péloponésienne par l'épithète de dipsion (altérée).


Autres mythes :