Accueil > Les mythes commençant par I > Le mythe de indra

Le mythe de Indra



Un gardien du monde

Indra est le dieu de l'air et des saisons. Il est l'un des gardiens du monde et le régent de l'orient. Les traditions le désignent comme le premier des huit Vaçous et le font fils de Kaciapa et d'Aditi. Époux, d'Indrani, nommée aussi Sarati ou Aindra, il habite avec sa fille Devani dans l'Indraloka. D'autres légendes lui assignent pour demeure les régions de l'air ou le mont Mérou.


Les surnoms d'Indra

Les théogonies indiennes lui donnent de nombreux surnoms, parmi lesquels il faut distinguer les suivants: Divespetir (le père du jour), Souargaradjah (le roi des Souargas), Sahasrakcha (le dieu aux mille yeux), Legrchaba (le dieu de l'hiver), Pagachakna (le dispensateur des saisons), Mégavahana (le conducteur des nuages), Maroutra, Méghavan (éthéréen).


Les représentations d'Indra

Les peintures hindoues représentent Indra avec quatre bras et les yeux bandés. Il a pour monture l'éléphant Iravat. Ses attributs sont le croc, le lotus, le vadjéra ou tonnerre. Il parcourt quelquefois les airs sur le char Vimanam, conduit par Matali. Des génies aériens de toutes sortes se pressent autour de lui dans sa demeure céleste.


Autres mythes :