Accueil > Les mythes commençant par I > Le mythe de indradhioumna

Le mythe de Indradhioumna



Un monarque hindou

Indradhioumna est un ancien monarque hindou, qui régnait à Outkala, à Orissa, ou à Oudjadjani. Il reçut de Krishna l'ordre de lui bâtir un temple, et, aidé des conseils du brahme Vidiapati, éleva la célèbre pagode de Djahannathâ, aujourd'hui Djagrenath. Il y plaça les trois idoles de Djagannatha, de Balabhadra et de Soubhadra, faites du bois de l'arbre sacré, si fameux dans les traditions sous le nom de Vata.
Ce mythe a trait à la fusion des deux cultes de Vishnou et de Siva, comme l'indique l'usage pratiqué sur la côte d'Orissa et chez quelques sectes de la péninsule, de faire manger tous les dévots à la même table, sans aucune distinction de sectes ni de castes. Cette coutume n'est nullement admise dans le Décan.


Le temple de Djagrenath

Le temple de Djagrenath est encore aujourd'hui l'un des plus célèbres de l'Asie. Les dons offerts par les pèlerins qui s'y rendent annuellement et l'impôt prélevé par les brahmes sur les dévots aisés montent à un chiffre énorme, qui s'augmente chaque année. Des cérémonies splendides, où figurent les trois idoles, dont la principale a des yeux de diamants, y témoignent de la piété des nombreux adorateurs de Brahma. Il faut reléguer au nombre des fables l'assertion tant de fois répétée dans les voyages pittoresques, que les dévots se précipitent sous les roues du char Rath-Djatra.


Autres mythes :