Accueil > Les mythes commençant par J > Le mythe de jouvence

Le mythe de Jouvence



La fontaine de Jouvence

La fontaine de Jouvence est une fontaine merveilleuse, qui, suivant une croyance générale au moyen âge, avait la propriété de rendre la jeunesse, la beauté, et la fraîcheur aux vieillards courbés par l'âge. « Elle venait, dit l'auteur d'Huon de Bourdeaux, du Nil et du paradis terrestre, et avait une telle vertu que, si un homme malade en buvait et en lavait ses mains, il était aussitôt sain et guéri ; et, s'il était vieux et décrépit, il revenait à l'âge de trente ans, et une femme était aussi fraîche qu'une vierge. »


La perpétuation de cette croyance

Cette tradition, qui a son origine dans l'antiquité, et à laquelle nos fabliaux donnèrent une grande vogue, subsista assez tard. C'était l'opinion générale en Espagne, au commencement du XVIe siècle, qu'il y avait dans quelque lieu de la partie septentrionale du Nouveau-Monde une fontaine merveilleuse, dont les eaux s'épanchaient sur un sol étincelant de pierreries et d'or, et donnaient une jeunesse perpétuelle au mortel assez fortuné pour y tremper ses lèvres.
L'équipage de Ponce de Léon, qui quitta Porto-Rico pour un voyage d'exploration, en 1512, fut très désappointé de ne pas rencontrer la source merveilleuse qui devait dédommager les marins de leur pénible voyage, et Fernand de Soto la chercha encore vingt ans plus tard.


Autres mythes :