Accueil > Les mythes commençant par K > Le mythe de kaabah

Le mythe de Kaabah



Le sanctuaire de la Mecque

Kaabah signifie littéralement base, fond, lieu. C'est un bâtiment carré, construit au milieu du temple de la Mecque, auquel il sert de sanctuaire, sur l'emplacement où, selon la tradition musulmane, les anges dressèrent leur tente, le jour de la création. La Kaabah est le point central vers lequel tous les musulmans répandus sur la terre sont dans l'obligation de se tourner, quand ils récitent leurs prières. Tous aussi doivent la visiter en pèlerinage, une fois en leur vie.
Elle ne s'ouvre que six fois par an, trois jours pour les hommes, et trois pour les femmes. La Kaabah contient quatre chapelles consacrées aux quatre rites orthodoxes de l'islamisme. Détruite plusieurs fois, elle fut reconstruite en dernier lieu par le sultan Mourad IV. Elle est entièrement couverte d'une étoffe de soie noire, sur laquelle sont brodés différents passages du Coran, et entourée d'une ceinture de vermeil.


La recherche de la Kaabah

« Ceux qui volent à la recherche de la Kaabah, dit le fameux Soufi Djelal Eddin Roumi, quand ils ont enfin atteint le but de leurs fatigues, voient une maison de pierre, haute, révérée, au milieu d'une vallée sans culture. Ils y entrent afin d'y voir Dieu. Ils le cherchent longtemps, et ne le voient point. Quand avec tristesse ils ont parcouru la maison, ils entendent une voix au-dessus de leurs têtes: 0 adorateur d'une maison, pourquoi adorer de la pierre et de la boue? Adorez l'autre maison, celle que cherchent les élus. »


Autres mythes :