Accueil > Les mythes commençant par K > Le mythe de konnor

Le mythe de Konnor



Un prince de l'Ulster

Konnor est le plus célèbre des princes de l'Ulster. Il est le fils de Fachtna-Fathach et de Néaza. Il est également le frère de Béanna, Lamba et Glaisne, qui donnèrent leurs noms à trois comtés de l'Irlande et moururent sans postérité. La divinité punissait ainsi, dans sa famille, Konnor, de son inceste avec sa mère. Le fruit de cet hymen incestueux fut Kormak. Konnor arracha Déirdre à la mort.
Son règne est célèbre, surtout par les prouesses de trois guerriers de la race rouge, dont le plus connu est Konnall, qui séduisit Feidhlim, fille de Konnor, et remit à celui-ci la cervelle de Méisgéadhra, pétrie avec de la boue. Le roi de l'Ulster ne sut pas garder ce précieux gage de victoire, et périt dix ans après. Des traditions postérieures au christianisme disent qu'il mourut en voulant venger la mort du Christ par un abattis d'arbres, sans doute parce qu'un tronc d'arbre avait servi au supplice du Dieu.


Autres mythes :