Accueil > Les mythes commençant par L > Le mythe de laomédon

Le mythe de Laomédon



Le fils d'Ilus

Laomédon est un roi d'Ilion. Il est le fils d'Ilus et d'Eurydice. Il eut de sa femme, qui est nommée tour à tour Placie, Strymo, Rhœo, Thoosa, Zeuxippe ou Leucippe, cinq fils: Priam, Tithon, Lampos, Clytius, Hicétaon, et trois filles: Hésiode ou Théanire, Cilla, Astyoché que Tzetzès nomme Æthylla, Médésicaste et Proclée. Laomédon eut encore, d'une union illicite avec Calybé, un fils nommé Bucolion.
Apollon et Neptune chassés du ciel pour avoir conspiré contre Jupiter, ou désireux d'éprouver la générosité de Laomédon, se présentèrent à lui comme il construisait sa ville naissante, et convinrent de le servir pendant un an, Apollon en élevant des remparts autour de la cité, et Neptune en gardant les troupeaux du roi. D'autres traditions, déjà mentionnées dans l'Iliade, disent que les deux divinités s'occupèrent à fortifier Troie. Pindare ajoute qu'elles se firent aider par Éaque, et que la partie des murailles élevées par la main de cet auxiliaire mortel était la seule qui pût être renversée.
Quoi qu'il en soit, une fois le travail fini, Laomédon refusa de payer leur salaire aux dieux. Ceux-ci se vengèrent par une inondation qui renversa les murs de la ville, et par une peste dont les habitants d'Ilion ne furent délivrés qu'à la condition d'exposer chaque année une jeune fille à la fureur d'un monstre marin. Hésione condamnée à cette mort terrible, y échappa, grâce à Hercule. Mais Laomédon n'en refusa pas moins au héros les superbes chevaux qu'il lui avait promis et la main de sa fille. Hercule, irrité, assiégea Troie, la prit d'assaut, et donna Hésione à son ami Télamon.
On voyait le tombeau de Laomédon à Troie, près de la porte de Scée. Une ancienne tradition rattachait le salut de la ville d'Ilus à la conservation de ce monument.


Le fils d'Hercule

Laomédon est le fils d'Hercule et de la Thespiade Méline.


Autres mythes :