Accueil > Les mythes commençant par L > Le mythe de lustre

Le mythe de Lustre



Des sacrifices d'expiation

Les Romains nommaient lustres ainsi les sacrifices d'expiation qui se faisaient tous les cinq ans. Après le cens ou dénombrement du peuple, on prescrivait un jour auquel tous les citoyens devaient se présenter en armes dans le champ de Mars, chacun dans sa classe et dans sa centurie. Là, un des censeurs faisait des vœux pour le salut de la république. Et après avoir conduit une truie, une brebis et un taureau autour de l'assemblée, il en faisait un sacrifice, qu'on appelait sauvitaurilia ou suovetaurilia, prétendant ainsi purifier le peuple.


En complément :

Autres mythes :