Accueil > Les mythes commençant par M > Le mythe de mélanthe (ou mélanthos)

Le mythe de Mélanthe (ou Mélanthos)



Le fils d'Andropompos

Mélanthe est un roi de Messénie. Il est le fils d'Andropompos, et le père de Codros. Chassé de son royaume par les Héraclides, il se retira en Attique, et vint résider à Eleusis. Thymœtès, qui régnait à cette époque sur Athènes, était en guerre avec Xanthus, roi des Béotiens, et refusait de vider par un combat singulier la querelle relative à la possession d'Œnoé. Mélanthe s'offrit à combattre à la place du monarque athénien. A peine les deux champions étaient-ils en présence, que Bacchus apparut derrière Xanthus, sous la figure d'un jeune homme vêtu d'une peau de chèvre. Mélanthe ayant reproché à son adversaire de n'être pas venu seul au combat, celui-ci tourna la tête et fut aussitôt tué par son rival, que sa victoire fit proclamer roi de l'Attique.
En souvenir de l'intervention de Bacchus, Mélanthe lui érigea un temple, sous le nom de Mélanaigis ou Mélanthidès, sacrifia à Jupiter Apaturios (trompeur) et institua la fête des Apaturies.


Un marin changé en dauphin

Mélanthe est l'un des matelots tyrrhéniens changés en dauphins par Bacchus.


Le fils de Laocoon

Mélanthe est le fils de Laocoon.


Autres mythes :