Accueil > Les mythes commençant par M > Le mythe de mérion (ou mérionès)

Le mythe de Mérion (ou Mérionès)



Mérion au siège de Troie

Mérion est le fils de Molus et de Melphis. Il suivit Idoménée au siège de Troie, et se distingua par son courage et son adresse à parer les revers. Phéréclus, Hippotion, Morys, Adamas, Harpalion, Acamas, Laogonus, tombèrent successivement sous ses coups. Il blessa Déiphobe, et s'offrit à combattre Hector. Après s'être inutilement proposé pour accompagner Diomède dans le camp ennemi, Mérion remit à Ulysse, choisi par le fils de Tydèe, son arc, son carquois, son épée et son casque. Il protégea ensuite avec Ajax le corps de Patrocle, et aida Ménélas à l'enlever du champ de bataille.
Lors des jeux célébrés auprès du tombeau de Patrocle, il gagna le quatrième prix à la course des chars, le premier au tir de l'arc, le second au jet du javelot.


Son retour de Troie

Suivant les mythes postérieurs à Homère, le fils de Molus fut jeté sur les côtes de Sicile, en revenant de Troie, et accueilli par des Crétois établis en ce lieu. D'autres prétendent qu'il arriva heureusement en Crète. Toujours est-il que l'on montrait son tombeau à Cnosse, et qu'il participait aux honneurs rendus à Idoménée.


Autres mythes :