Le mythe de Moraïs


Des temples polynésiens

Moraïs est le nom des temples de la plupart des peuplades de la Polynésie. Ces Moraïs étaient de vastes enclos entourés de palissades ou de murs qui renfermaient les chapelles des dieux, les cases des prêtres, et quelquefois les tombes des chefs. A Taïti, on en distinguait de trois sortes:

  • Ceux qui étaient dédiés seulement aux dieux de la famille.
  • Ceux qui ne servaient qu'à un district.
  • Ceux qui servaient à l'île entière.

Ces derniers étaient désignés par le titre de Tabou-tabou-atéa (espace tabou-tabou ou très sacré). Les anciens Moraïs étaient défendus par des constructions élevées avec un soin extrême. Les images des dieux figuraient au sommet de pyramides d'une dimension souvent énorme. Aujourd'hui tous ces temples sont au raz du sol.

Utilisation des cookies

1001mythes et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, 1001mythes ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, 1001mythes ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.