Accueil > Les mythes commençant par N > Le mythe de nélée (ou néléus)

Le mythe de Nélée (ou Néléus)



Le fils de Tyro

Nélée est un personnage des temps héroïques, célèbre par sa lutte avec Hercule. Il avait pour mère Tyro, qui, amoureuse du dieu-fleuve Énipée, dont Neptune emprunta les traits pour la posséder, eut de cette union, avant son mariage avec Créthéus, deux fils: le Nélée dont nous parlons ici, et Pélias. Les traditions posthomériques ont brodé ce thème.
Suivant Apollodore, la mère exposa ses enfants, qui furent recueillis par des pâtres. Étant parvenus à l'âge viril, les deux frères reconnurent leur mère, et tuèrent Sidéro, sa belle-mère, qui lui faisait souffrir toutes sortes de mauvais traitements. Après la mort de Créthéus, Pélias et Nélée se disputèrent la souveraineté d'Iolcos. Nélée, vaincu, se retira avec Mélampe et Bias, suivis de nombreux colons achéens, phthiotes et éoliens, dans la ville de Pylos, qui lui fut cédée par son oncle Apharée.
Suivant Pausanias, il fonda Pylos, ou en chassa par la violence Pylos, qui y habitait. Au dire de Strabon, plusieurs villes du nom de Pylos se disputaient l'honneur de devoir leur origine à l'émigration de Nélée: la Pylos homérique, où résidait Nestor, était en Triphylie, sur l'Anigrus.


Les batailles de Nélée

Fixé dans sa nouvelle résidence, Nélée y épousa Chloris, fille d'Amphion, dont il eut une fille: Péro, et douze fils: Taucus, Astérius, Pylaon, Déimaque, Eurybius, Épidaüs, Rhadius, Euryménès, Évagoras, Alastor, Nestor et Périclymène, selon Apollodore. Homère ne nomme que trois d'entre eux: Nestor, Chromius et Périclymène.
Vainqueur des Arcadiens, auxquels il livra bataille près du fleuve Céladon, Nétée fut moins heureux dans son différend avec Hercule. Ayant refusé de purifier le héros du meurtre d'Iphitus, il fut attaqué par lui dans Pylos, et tous ses fils, à l'exception de Nestor, périrent dans le combat. Des traditions tardives disent que Nélée lui-même fut tué par Hercule, mais ceci est en contradiction formelle avec la légende homérique, suivant laquelle Augias, profilant de la défaite du roi des Pyliens, s'appropria quatre chevaux que celui-ci avait envoyés aux courses d'Élée. Nestor vengea son père en enlevant des troupeaux aux Épéens. Ceux-ci vinrent mettre le siège devant Thrœssa sur l'Alphée, mais ils durent se retirer vaincus.
Suivant Pausanias, Nélée mourut à Corinthe, et fut enseveli dans un lieu secret par son ami Sisyphe. Les Néléides, chassés de la Messénie par les Héraclides, se retirèrent à Athènes.


Le fils de Codrus

Nélée est le fils de Codrus et le frère de Médon.


Autres mythes :