Accueil > Les mythes commençant par N > Le mythe de néréides

Le mythe de Néréides



Les descendantes de Nérée

Les Néréides sont les filles de Nérée et de Doris. Nymphes des mers intérieures, elles se distinguaient originairement des Naïades, nymphes des eaux douces, et des Océanides, qui habitaient l'Océan. Mais les mythologues des derniers âges ont souvent confondu ces trois classes. Au nombre de cinquante, suivant Homère, qui n'en nomme que trente-quatre, elles résidaient au fond des eaux, avec leur père, et se plaisaient à aider les marins en périls. Les Argonautes sentirent les effets de leur bienveillante protection.


Le culte et les représentations des Néréides

On les adorait principalement dans les ports de mer. Sur l'isthme de Corinthe, leur culte se confondait avec celui de Neptune. Les poètes leur donnent les surnoms de Chryséai (rayonnantes d'or), Chrysélacatoi (aux quenouilles d'or), Pontiai (marines), etc.
Des peintures, des vases et des bas-reliefs les représentent, soit comme de jeunes filles nues entourées de Tritons, soit comme des nymphes pisciformes.


Autres mythes :